Menu Site de recrutement en ligne BTP
Vous êtes un candidat Cliquez-ici
Vous êtes un recruteur Cliquez-ici
Connexion à votre compte client / entreprise

        Rester connecté        
Mot de passe oublié ?
Connexion à votre compte candidat

Vous avez saisi une adresse mail ou un mot de passe incorrect, veuillez réessayer
        Rester connecté         Mot de passe oublié ?
Vous êtes un candidat Cliquez-ici
Vous êtes un recruteur Cliquez-ici
Etre recontacter par un conseiller RH de PMEBTP
Pour être rapidement rappelé
Site d'emploi du BTP et de la Construction
Vous avez bien été deconnecté de votre compte.

Interview David Litot, Responsable d'Agence BTP

Interview Paroles de salarié du BTP

David Litot, Responsable d'Agence BTP



« Le secteur du BTP demande de la technique, de la rigueur et surtout une capacité à s'adapter. »

David Litot, 35 ans, a suivi des études commerciales dans le but de ne surtout pas travailler dans le secteur du BTP.

En effet, son père possède est ingénieur en bâtiment et possède sa propre entreprise. Autant dire que David Litot est né dans le BTP : pendant ses vacances scolaires, il était man??uvre sur les chantiers de son père.

Mais finalement, à 25 ans, il décide de monter sa propre société de construction. Après quelques années, ils décident de fermer son entreprise et devient directeur d'agence à Nice de Forbéton.

Actuellement, David Litot a pour projet de créer une nouvelle structure qui aurait une activité plus commerciale, mais avec une base forte de bâtiment.


Encourageriez-vous vos enfants à travailler dans ce secteur ?

Mon fils de 6 ans est un futur terrassier ! Plus sérieusement, mon père est dans le bâtiment, mon frère est dans le bâtiment, et j'y suis aussi, donc il y a de forte probabilité que mes enfants travaillent également dans ce secteur.

Cependant, je ne chercherais jamais à les pousser dans ce sens.


Selon vous, quelles sont les qualités principales qu'il faut avoir pour travailler dans le secteur du BTP ?

Le secteur du BTP demande de la technique, de la rigueur et surtout une capacité à s'adapter.

En effet, l'adaptation est vraiment primordiale, surtout dans ses méthodes de travail, il faut savoir être modulable suivant les chantiers, les régions où l'on se trouve.

De plus, il faut être capable de réaliser des devis rapidement et de savoir les négocier. Et lorsque l'on est entrepreneur, il est nécessaire de savoir s'entourer d'une main d'??uvre qualifiée, car finalement, c'est elle qui fait le chantier.


Quel a été votre 1er chantier ?

Mon premier chantier seul a été de réaliser une villa pour un particulier. Seulement, lorsque j'étais entrepreneur, j'avais beaucoup de mal à déléguer, je suis une personne très indépendante, ce qui m'a vite handicapé dans le fait de ne pas avoir une vraie équipe d'encadrement.

C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles j'ai décidé de fermer mon entreprise de construction.


Pour vous, quel est le plus bel ouvrage bâti ?

??tonnamment, pour moi, le plus bel ouvrage ne se trouve pas dans la construction mais dans la démolition, domaine dans lequel j'ai beaucoup évolué.

Sinon, en travaillant dans la société de mon père, j'ai pu participer au chantier du Marineland d'Antibes, qui a demandé une grande mise en ??uvre, l'utilisation de matériaux peu courants venu des Etats-Unis, ce qui m'a apporté beaucoup de connaissance, d'expérience et qui a rendu ce chantier très intéressant et passionnant.


Avez-vous dû faire évoluer vos méthodes de travail ces dernières années ? Si oui, pourquoi, et de quelle manière ?

Tous les jours mes méthodes de travail sont modifiées, je suis en perpétuelle évolution. Cela touche essentiellement dans la relation avec les clients auprès desquels il faut être plus proche et leur porter plus d'attention.

Ce secteur permet d'évoluer et de se remettre en question d'une manière permanente. Maintenant que je travaille dans le BTP, alors que pendant mes études j'avais tout fait pour l'éviter, je ne pourrais pas travailler dans un autre secteur. il y a une ambiance, des budgets particuliers et une possibilité de réaliser des projets qui permettent de laisser votre emprunte.


Avez-vous déjà eu un accident du travail ? A-t-il modifié votre façon de travailler ?

Pas personnellement, mais j'y ai été confronté il y a peu de temps. Un ouvrier sur un de mes chantiers a eu un accident.

Je pense qu'il serait nécessaire de sensibiliser et de former les ouvriers présents sur un chantier.

Il existe de nombreuses législations, mais la différence entre les règlements et ce qui se pratique est importante. Lorsqu'un accident arrive, les dirigeants cherchent à cause de qui cela est arrivé plutôt que de mettre en place une campagne de sensibilisation, de prévention et surtout une formation.

En plus, lorsque vous prenez un ouvrier pour lui faire une journée de formation, cela lui fait plaisir car cela le sort de son quotidien.

Recrutement de professionnel sur PMEBTP

Toutes les annonces de la Construction et des Travaux Publics

sur

Publiée le sous la réf :
Accédez aux annonces publiées sur PMEBTP
Déposez gratuitement votre CV
Tous les ouvriers et maçons du BTP