Menu Site de recrutement en ligne BTP
Vous êtes un candidat Cliquez-ici
Vous êtes un recruteur Cliquez-ici
Connexion à votre compte client / entreprise

        Rester connecté        
Mot de passe oublié ?
Connexion à votre compte candidat

Vous avez saisi une adresse mail ou un mot de passe incorrect, veuillez réessayer
        Rester connecté         Mot de passe oublié ?
Vous êtes un candidat Cliquez-ici
Vous êtes un recruteur Cliquez-ici
Etre recontacter par un conseiller RH de PMEBTP
Pour être rapidement rappelé
Site d'emploi du BTP et de la Construction
Vous avez bien été deconnecté de votre compte.

Interview Franck David, dirigeant de Sombat

Interview Paroles de Recruteurs

Franck David, dirigeant de Sombat



« Les effets positifs de la crise sur le secteur BTP »

Titulaire d'un BTS en électronique, Franck David s'est ensuite spécialisé dans le bâtiment avec un diplôme de technicien métreur Gros ??uvre.

En 1992, il démarre sa carrière en tant que conducteur de travaux sur des chantiers de neuf et de réhabilitation dans le domaine du Gros ??uvre. Franck David est maintenant gérant de l'entreprise SOMBAT, entreprise spécialisée dans le Gros ??uvre et la Maçonnerie, lui permettant ainsi d'avoir sa propre vision du secteur par rapport à la conjoncture actuelle.

Franck David répond à nos questions pour « La lettre du recruteur BTP » sur le thème :

« Les effets positifs de la crise sur le secteur BTP »

Ressentez-vous la crise au niveau de votre activité ?

Dans notre activité, qui est liée à la maçonnerie, mais plus particulièrement au domaine tertiaire (bâtiment industriel, bureaux, stockage, etc') et aux marchés publics des collectivités locales, la crise ne se fait pas directement ressentir.

Par contre le manque d'activités sur le secteur des logements collectifs et individuels amène une concurrence beaucoup plus dure et des prix qui sont tirés vers le bas.

En effet, les entreprises d'ordinaire sur ce secteur, se rabattent sur notre domaine de prédilection et la loi du nombre, fait que les prix plongent et que les maîtres d'ouvrages « profitent » de cette demande très largement supérieure à leurs besoins.


D'après vous, quelles seront les transformations positives du secteur BTP qu'apportera la crise ?

Les transformations positives du secteur BTP dues à la crise seront à mon avis, une réduction des entreprises et des emplois sur une globale de l'activité, à savoir : moins d'entreprises de tacheronnage, de sous-traitance, de prestations de main d'??uvre.
Les entreprises vont se recentrer sur leur activité et donc conserver un peu plus leur savoir-faire, avoir moins recours au travail temporaire, et aux sous-traitants.

Ceci va donc assainir le marché et laisser la place qu'ils méritent aux vrais professionnels du bâtiment.


Pensez-vous que la crise aura un impact bénéfique sur la qualité du travail réalisé par vos effectifs ?

Je ne pense pas que la crise joue en quoique ce soit sur la qualité du travail réalisé. En effet ce n'est pas parce que le marché se durcit et que les prix se resserrent qu'il faut minimiser la qualité, bien au contraire.

Au même titre qu'il ne faut pas non plus trop augmenter les prix quand la période est propice (ce que nous avons vécu ces 3 dernières années).

La qualité du travail doit être irréprochable en tous points et de tout temps quelque soit le prix vendu au client, et la prestation doit être réalisée dans la règle de l'art conformément aux prescriptions.


Les matériaux de construction ont-ils baissé ou augmenté depuis août 2008 ?

Les matériaux n'ont absolument pas baissées depuis Août 2008, ils ont même une légère tendance à une augmentation, (de 1 à 2 % au global). Mais je pense que ces prévisions de hausses vont être revues début 2009, afin de palier le manque d'activités qui se fait déjà ressentir dans les négoces et chez les fournisseurs du BTP.

Avec des causes semblables, la crise que nous subissons avec les mêmes effets sur les négoces, fournitures et prestataires du matériel, à savoir une baisse des demandes et donc inexorablement des baisses de prix ; ceci afin de revenir, à mon avis, à des prix plus en adéquation avec la réalité du bâtiment, à court et à long terme.

La différence avec les prix pratiqués par les entreprises, et ceux des matériaux de construction, est simplement liée à l'inertie et à la capacité financière de grands groupes capables « de contenir » un peu plus longtemps.

Recrutement de professionnel sur PMEBTP

Toutes les annonces de la Construction et des Travaux Publics

sur

Publiée le sous la réf :
Accédez aux annonces publiées sur PMEBTP
Déposez gratuitement votre CV
Tous les ouvriers et maçons du BTP