Menu Site de recrutement en ligne BTP
Vous êtes un candidat Cliquez-ici
Vous êtes un recruteur Cliquez-ici
Connexion à votre compte client / entreprise

        Rester connecté        
Mot de passe oublié ?
Connexion à votre compte candidat

Vous avez saisi une adresse mail ou un mot de passe incorrect, veuillez réessayer
        Rester connecté         Mot de passe oublié ?
Vous êtes un candidat Cliquez-ici
Vous êtes un recruteur Cliquez-ici
Etre recontacter par un conseiller RH de PMEBTP
Pour être rapidement rappelé
Site d'emploi du BTP et de la Construction
Vous avez bien été deconnecté de votre compte.

Interview Olivier Moutel, Dirigeant d'Inexia Consultants

Interview La Crise vue par les Recruteurs

Olivier Moutel, Dirigeant d'Inexia Consultants



« Notre entreprise veut vraiment suivre le chemin des énergies renouvelables, car nous y croyons, nous pensons que c'est un secteur d'avenir et même en période de crise »

Olivier Moutel, 45 ans, a suivi une formation commerciale qui lui a permis d'acquérir une longue expérience en tant que commercial indépendant en B to B. Olivier Moutel est le gérant du cabinet Inexia Consultants depuis 2 ans, cabinet de recrutement appartenant au groupe Abalone.

Olivier Moutel, dirigeant d'une société en plein développement, nous donne sa vision sur l'année 2009 :

« Notre entreprise veut vraiment suivre le chemin des énergies renouvelables, car nous y croyons, nous pensons que c'est un secteur d'avenir et même en période de crise »

« Nous commençons simplement à ressentir la crise. Jusqu'à maintenant, les chantiers étaient maintenus, donc il n'y avait pas de réel changement. Seulement, en ce début d'année 2009, nous observons que certaines commandes sont annulées, entrainant forcément un arrêt dans les recrutements.

C'est en ce sens que nous commençons simplement à ressentir les effets de la crise, certains recrutements sont annulés ou différés.

Pourtant, je ne pense pas que cette crise va se prolonger tant que cela.

Même si il n'y a pas autant de recrutements que prévus, qu'ils ne s'effectuent pas à une fréquence si intense que les années précédentes, les chantiers ne sont que différés, et non pas totalement annulés, donc l'activité va reprendre d'ici quelques temps.

Selon moi, ce sont les médias qui ont véhiculé cette image de la crise, ils en ont tellement parlé qu'ils ont réussi à faire peur à tout le monde et que même les professionnels du secteur pensent que la crise est réellement là.

Du coup, pour se rassurer la plupart des entreprises attendent de voir l'enchainement des événements dans les prochains mois pour reprendre une activité « normale ».

?? mon avis, le deuxième facteur qui influence cet effet de crise est le fait que les banques ont tendance à geler les crédits et les aides financières. Sauf qu'il va falloir qu'elles jouent le jeu afin de pouvoir activer la relance, puisque forcément si les entreprises n'ont pas de fonds pour entreprendre des chantiers, le phénomène de crise va se prolonger et s'accentuer.

Malgré la crise, 2 secteurs continuent de se développer, ce sont les domaines des énergies renouvelables et de l'expatriation qui n'ont aucun souci de recrutement.

Le problème dans ces secteurs n'est pas la demande, présente, mais plutôt les candidats. En effet, dans le domaine des énergies renouvelables, le manque de formation empêche de trouver des profils qualifiés et en ce qui concerne les expatriations, les candidats disponibles pour partir 2-3 ans à l'étranger ne courent pas les rues.

Pour appréhender au mieux l'année 2009, notre entreprise a décidé de développer la communication externe, grâce à des plaquettes, à des mailing vers des cibles demandeuses de profils, comme les énergies renouvelables.

Notre entreprise veut vraiment suivre le chemin des énergies renouvelables, car nous y croyons, nous pensons que c'est un secteur d'avenir et même en période de crise, ce secteur ne peut que se développer, en particulier avec le Grenelle de l'Environnement.

Afin de prouver que nous croyons vraiment à cette activité, le groupe dont nous faisons parti construit son propre siège social qui sera composé d'un bâtiment totalement indépendant en termes d'énergie, grâce à des panneaux solaires et à toutes sortes d'innovations, et représentera une vitrine technologique.

Avec en plus cette perspective de déménagement, qui nous permettra de nous développer encore, nos collaborateurs ne ressentent pas cet esprit de peur ou d'inquiétude qui peut régner dans beaucoup de sociétés en ce moment.

Au contraire, ils sont dans un climat optimiste par rapport à cette année 2009.

De plus, nous mettons en place des outils de communication pour les informer des futurs changements au sein de l'entreprise, de l'évolution de la société.

Les outils utilisés sont alors des réunions, le développement de notre site Internet, des revues de communication ayant pour cible directe nos collaborateurs. Nous savons que notre entreprise va s'étendre et qu'elle a les moyens de le faire. Nous entamons alors l'année 2009 dans un climat de réelle motivation.

Selon moi, l'année sera positive. Nous venons de recruter une personne, nous allons attendre l'évolution de notre développement et du contexte, mais ce n'est pas impossible que nous soyons amenés à recruter d'autres personnes d'ici la fin de l'année.

2009 ne m'apparait donc pas comme une année de pleine crise.

En effet, elle risque de ne pas être évidente, mais ce n'est que passager.

Déjà, je pense que les 2-3 prochains mois vont être très importants pour voir si la situation se débloque, et c'est sans doute après cette période que l'activité va reprendre son cours habituel. »

Recrutement de professionnel sur PMEBTP

Toutes les annonces de la Construction et des Travaux Publics

sur

Publiée le sous la réf :
Accédez aux annonces publiées sur PMEBTP
Déposez gratuitement votre CV
Tous les ouvriers et maçons du BTP