Menu Site de recrutement en ligne BTP
Vous êtes un candidat Cliquez-ici
Vous êtes un recruteur Cliquez-ici
Connexion à votre compte client / entreprise

        Rester connecté        
Mot de passe oublié ?
Connexion à votre compte candidat

Vous avez saisi une adresse mail ou un mot de passe incorrect, veuillez réessayer
        Rester connecté         Mot de passe oublié ?
Vous êtes un candidat Cliquez-ici
Vous êtes un recruteur Cliquez-ici
Etre recontacter par un conseiller RH de PMEBTP
Pour être rapidement rappelé
Site d'emploi du BTP et de la Construction
Vous avez bien été deconnecté de votre compte.

Interview Bruno Charuel, Directeur de la S.I.C.A. Orne

Interview La Crise vue par les Recruteurs

Bruno Charuel, Directeur de la S.I.C.A. Orne



« Notre activité 2009 ne sera pas synonyme de crise »

Bruno Charuel, 60 ans, est le Directeur de la S.I.C.A. Orne (Société d'Intérêt Collectif Agricole d'Habitat Rural) depuis 2000. Mais il est également le Directeur de Habitat & Développement de l'Orne et le Directeur de la Chambre d'Agriculture de l'Orne.

S.I.C.A. Orne permet de réaliser des projets d'architecture et de maîtrise d'??uvre, à partir de la conception des projets jusqu'à la réalisation du chantier.

Bruno Charuel nous donne sa vision sur l'année 2009.

« Notre activité 2009 ne sera pas synonyme de crise.

En effet, S.I.C.A. Orne est un bureau d'études qui travaille, pour plus de 60% de son activité auprès des collectivités locales. Même si 2008 a été une année en demi-teinte, les collectivités ont eu besoin de se réorganiser après les élections.

Comme les temps de décision pour leurs projets sont de l'ordre de 1 ou 2 ans, même si l'environnement économique est perturbé en ce moment, nos carnets de commandes sont pleins pour l'année 2009 et des projets verront le jour.

Si le secteur de l'habitat individuel baisse de l'ordre de 20 à 30% pour 2009, le secteur agricole lui, se maintien, et représente 20 % de notre chiffre d'affaire. Nous avons des demandes soutenues concernant les bâtiments d'élevage.

Nous pouvons tout de même remarquer qu'il existe un climat de tension vis-à-vis des prix où il est difficile de les garder à un montant raisonnable, puisqu'ils sont souvent tirés au plus juste.

Selon moi, le principal problème dans ce domaine n'est pas la crise ou la baisse de l'activité mais plutôt les procédures administratives très lourdes.

Cependant, nous avons pu entendre des engagements politiques de la part du gouvernement et du Président de la République, mais nous attendons surtout la concrétisation de ceux ci sur le plan opérationnel pour faciliter les démarches.

A mon sens, il faut continuer à simplifier les procédures d'appels d'offres afin d'encourager les décideurs publics et rendre les marchés plus attractifs pour les entreprises du BTP.
En effet, ces derniers sont un peu réticents à se lancer dans des projets importants en cette période tendue, à cause de la complexité des procédures administratives et des délais de paiement, bien qu'ils se soient améliorés récemment.

En ce qui concerne notre stratégie managériale, nous n'avons pas prévu de changements pour cette année.

Notre système de motivation est aujourd'hui bien rodé et satisfait nos salariés, et je dois même dire qu'il a fait un certain nombre d'émules. En effet, cela fait déjà 5 ans que nous avons mis en place un dispositif d'intéressement, qui est une répartition et une redistribution des résultats liés à des objectifs, auprès de nos collaborateurs.
Ainsi, cet intéressement représente une part significative dans leur salaire, pouvant aller jusqu'à 40% de leur rémunération.

Notre société, tout comme les autres S.I.C.A. françaises, est affiliée au réseau HABITAT & DEVELOPPEMENT dont le siège est à Paris.

En effet, le travail en réseau permet d'avoir une certaine complémentarité dans les fonctions, une souplesse dans l'utilisation de profils spécialisés, puisque, lorsque nous avons besoin d'un profil particulier pour un temps donné, la Fédération peut nous faire parvenir ce collaborateur.

La SICA de l'Orne est implantée dans un département peu important, ce qui est un handicap pour amener des collaborateurs qui auront tendance à être attirés par les grands centres urbains ; Nous avons pu remarquer que les profils qualifiés sont plus réticents au déménagement pour venir dans notre région et pourtant la qualité de vie est agréable.

Aussi, nous contractualisons avec des architectes extérieurs à l'équipe qui nous apportent leur savoir faire sur des projets complexes ou spécifiques à certains secteurs d'activités. Cette formule nous permet, tous les ans, d'augmenter notre chiffre d'affaire de 10 à 15% grâce à cette complémentarité et à nos partenariats.

La conjoncture économique de l'année 2009 et son cortège de mauvaises nouvelles annoncées par les médias, nous imposent de réagir en étant communiquant.

Ainsi, nous avons lancé fin 2008 une importante campagne de communication multi-canal externe vers les collectivités, nos principaux clients, par le support de plaquettes institutionnelles, d'affiches et d'autres moyens de communication.

Cette stratégie a pour but d'instaurer une politique de fidélisation de nos sociétaires et de nos partenaires. En effet, l'objectif de cette campagne est d'abord de rassurer et fidéliser nos adhérents par notre capacité à accompagner leur projet.

Nos collaborateurs ne sont pas inquiets pour l'année à venir, ils évoluent dans un climat de confiance.

De plus, à travers les différents supports de communication, leurs savoir-faire et leurs compétences sont valorisés. Etant une structure à taille humaine, nos collaborateurs sont directement concernés par le projet de la société, et connaissent parfaitement le niveau de leur apport sur les résultats de la SICA.

Entre la direction et les collaborateurs, il y a très peu d'espace, la relation est d'une réelle proximité, ce qui leur permet de se sentir plus concernés et donc plus engagés dans la société. Une recette simple basée sur la reconnaissance de son équipe, qui, en retour, développe avec plus d'engagement la relation clients, ce qui favorise la pérennité des contrats.

En conclusion, pour nous, 2009 sera synonyme de progrès.

En effet, il faut arrêter de croire que nous sommes dans une période totale de crise, notre secteur d'activité est surement moins touché que d'autres, comme l'automobile par exemple. En ce qui concerne SICA Orne, les collectivités auront toujours besoin d'infrastructures, de rénovations et de maintenance. Les collectivités, elles, sont moins soumises aux aléas tel que peut l'être le secteur privé pour maintenir leurs projets qui sont, il faut le dire, financés par l'impôt.

Donc l'activité continuera, même cette année. »

Recrutement de professionnel sur PMEBTP

Toutes les annonces de la Construction et des Travaux Publics

sur

Publiée le sous la réf :
Accédez aux annonces publiées sur PMEBTP
Déposez gratuitement votre CV
Tous les ouvriers et maçons du BTP